Pourquoi supprimer le “catalogue produits” de votre boutique en ligne ?

Lorsque l’on souhaite se lancer dans le e-commerce, la question du “catalogue produits” est au centre de la problématique.
Même quand il s’agit d’un marché de niche, la plupart des entreprises veulent absolument proposer un maximum de choix à leurs futurs clients.
Je vais vous expliquer pourquoi vendre qu’UN SEUL produit est très souvent la clé pour un business simple, efficace et lucratif.

Ne pas donner le choix au visiteur : acheter, sinon rien

Cela se traduit par la mise en vente d’un seul et unique produit sur votre boutique, ainsi :

  • le visiteur n’a pas le choix, il ne peut qu’acheter LE produit ou quitter le site (en parallèle il faudra, bien entendu, tout mettre en oeuvre pour qu’il n’ai aucunement envie de partir sans effectuer un achat).
  • sans choix à faire, le visiteur ne rentre pas dans une réflexion qui le mènerait à comparer puis à hésiter entre plusieurs produits.
  • par extension, le visiteur sera moins tenté de vouloir comparer les offres sur des boutiques concurrentes.
  • globalement, si le visiteur a trop de choix, il risque de n’en faire aucun.

Stratégie mono-produit : un business simplifié et optimisé

Un seul produit à la vente permet d’orienter l’ensemble du discours commercial du site internet autour de celui-ci, mais également :

  • la gestion du site internet (contenu, offre, sav, maj…) devient un jeu d’enfant.
  • la gestion du stock est radicalement simplifiée.
  • l’utilisation d’une landing page unique en guise de boutique devient possible.
  • le site prend l’allure et devient une boutique ultra “spécialisée”, ce qui est un excellent argument commercial à mettre en avant.
  • les prix peuvent être sensiblement augmentés sans que la conversion s’en voit sacrifiée.
  • …entre autres…

Avoir un seul produit à vendre est dans la plupart des cas le meilleur des “sacrifices” à faire. Tous les efforts sont concentrés vers l’offre unique, optimisée de toute part et en bout de chaine – si le travail est bien fait – la conversion explose.